Autumn-leaves-background-1426845850_30

Travaux du jardin en novembre

Voici venu le temps des plantations : arbres, arbustes, mais aussi les bulbes, vivaces et bisannuelles pour le printemps. Au potager, on plante chou, ail, oignon, et on sème de l’engrais vert pour passer l’hiver au mieux. C’est le bon moment pour tailler les fruitiers à  pépin.

Au jardin d’ornement

Planter

C’est le meilleur moment pour planter ou déplacer les arbres caducs à racines nues.
C’est encore possible en climat doux pour les conifères et persistants. Ailleurs, dépêchez-vous avant l’arrivée du froid, ou attendez le printemps.

Plantez les rosiers à racines nues.

Terminer les plantations de bulbes à floraison printanièrefritillaire, jacinthe, narcisse… Novembre est un bon moment pour les tulipes.
La plantation des glaïeuls et de l’ail d’ornement est également possible.

Plantez des fleurs pour le printemps, vivaces ou bisannuelles comme les primevères, penséespâquerettes, myosotis, giroflées… Avec ces dernières, des tulipes constituent une association classique.

On peut planter les vivaces rustiques, avant que le sol ne soit trop froid.

Plantez du muguet à l’ombre.

Semer

Sweetpeas_flowers_image
Pois de senteur

En situation abritée, par exemple contre un mur, semez des capucines et des pois de senteur.

Nourrir

Épandez le compost dans les massifs et le potager, et enfouissez-le superficiellement.

Tailler

Coupez à ras les vivaces qui ont terminé leur végétation.
Taillez les arbustes fleurissant l’été ou l’automne.
Taillez les rosiers grimpants, et rabattre les tiges fanées des rosiers arbustes.

Taillez à ras les clématites qui ont fleuri en fin d’été.

Taillez les haies en climat doux — ailleurs, c’est la dernière limite.

Elaguez les arbres.

Fin novembre :
Taillez la glycine.
Rabattez les bruyères à floraison d’automne.

Entretenir

Dans les zones devenues libres (potager ou massifs d’annuelles), nettoyez les herbes indésirables, griffez, puis paillez pour protéger la terre des précipitations.

Surveillez l’apparition de maladies sur le chrysanthème.

Aérer le gazon en y effectuant des trous (une simple fourche-bêche peut  suffire).

Ramassez les feuilles mortes, pour faire du terreau de feuille ou les mettre au compost.
Ou encore, utilisez-les pour faire un manchon de protection pour les sujets fragiles, en maintenant ces feuilles mortes avec du grillage fin.

Protéger

Protégez la base des fuchsias dits rustiques (enfin, semi rustiques, puisqu’il faut les protéger !), avec par exemple une bonne couche de compost, ou de mulch.

Buttez les rosiers avec de la terre — à retirer au printemps.

Rentrez les bulbes de dahlia. Enveloppez-les de sable, gravier, ou substrat léger, pour qu’ils ne sèchent pas.

Rentrez les chrysanthèmes sous abri froid.

Multiplier

Multipliez les vivaces herbacées par division de touffe.
Continuez à récolter des graines de vivaces.

Bouturez les tiges :

  • Acer negundo (érable)
  • Alnus (aulne)
  • Araucaria
  • Broussonetia papyrifera (mûrier d’Espagne)
  • Corylus avellana (noisetier)
  • Ficus carica (figuier)
  • Forcythia
  • Parthenocissus (vigne vierge)
  • Paulownia
  • Phlox paniculata
  • Symphoricarpos (symphorine)
  • Vitis vinifera (vigne)

Bouturez les racines :

  • Brunnera macrophylla (myosotis du Caucase)
  • Papaver orientale (pavot d’Orient)
  • Rubus ideaus (framboisier)

Au jardin potager

Récupérez les graines d’ail et de ciboulette.
Mettez les chicorées à la cave pour en faire des endives.

Planter

Plantez des choux de printemps, des oignons, de l’ail.

En climat doux, semez des petits pois et des fèves.

Entretenir

Dans les parties non cultivées, étendez du compost ou semez des engrais verts.
En sol lourd, labourez pour exposer les mottes au gel.

Protéger

Si des pigeons sont dans les parages, recouvrez les choux d’un filet.
Buttez et paillez le pied des artichauts.
Paillez les légumes racine restés en place.

Au jardin fruitier

Bouturer les arbustes à petits fruits.
Diviser la rhubarbe.

Fin novembre, taillez la vigne, les pommiers, poiriers, figuiers.

Elaguez les fruitiers de plein vent.

Coupez les tiges de framboisier ayant fructifié. Conservez à peine une dizaine de nouvelles tiges par pied.

Ramassez les fruits abîmés, sur les arbres et au sol. Brûlez-les pour éviter la propagation de maladies.

A la serre

Entretenir

Nettoyez les vitres, pour laisser passer le maximum de lumière.

Diminuez les arrosages, pour maintenir une atmosphère sèche. Par contre, surveillez l’arrosage des bulbes en pot.

Pour protéger du froid, vous pouvez doubler les parois intérieures avec du plastique à bulles. Moyennement esthétique, mais efficace !

Retirer les feuilles mortes sur les plantes.

Semer, planter, bouturer

Semez des pois de senteur sous la serre.

Plantez en pot des crocus, des iris nains, des jacinthes.

Faites des boutures de phlox et de menthe.

Forcer la rhubarbe : déterrer le pied et le mettre en pot. Recouvrir avec un grand seau ou poubelle. Placer sous serre. La récolte sera ainsi précoce.


Photos d’en-tête : Creative Commons 4.0, www.tOrange.us

 

5 réflexions au sujet de « Travaux du jardin en novembre »

  1. Ah nan moi j’habite en Normandie, à quelques kilomètres du Havre, et là nous sommes presque début décembre … et il fait bien trop froid. Je fais un minimum. pas de plantage, pas de gros travaux dans le jardin. Je fais juste de l’entretient de l’extérieur de la maison mais pas plus.
    Brrrrrrr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*