Orchard_in_winter_-_geograph.org.uk_-_683110

Travaux du jardin en décembre

Au menu ce mois ci, toujours des plantations, la protection des plantes contre le froid, la taille au verger, du nettoyage dans la serre et au bassin…

Au jardin d’ornement

Dans les massifs

Couper à ras les vivaces ayant terminé leur végétation.
Tailler les bruyères à floraison automnale.

Terminer la plantation des tulipes.

Ramasser les feuilles de rosier malades.

Épandre du compost au pied des arbustes.

Arbres et arbustes

S’il ne gèle pas, on peut planter des arbres ou arbustes caducs en racines nues (ou, bien sûr, en container comme à la belle saison). Un pralinage de leur racines sera idéal.

Pour les persistants, une plantation en novembre aurait été préférable, mais vous pouvez encore les planter maintenant.

Si vous n’avez pas trouvé le temps de planter après avoir acheté un arbre ou arbuste en racines nues, ou qu’il gèle et que la terre est trop dure, mettez les en jauge, pour que leurs racines ne se dessèchent pas, et qu’elles soient mieux protégées du gel.

Le mois de décembre est propice à la plantation des rosiers à racines nues.

Tailler

  • légèrement les rosiers, pour qu’ils supportent mieux les vents violents
  • la glycine (tailler les tiges latérales à une quinzaine de cm  de la tige principale)
  • la bougainvillée
  • les débordements du chèvrefeuille
  • les grimpantes envahissantes comme le lierre et la vigne vierge, surtout sous les gouttières

Protéger

En prévision des vagues de froid, protégez les plantes peu rustiques : après avoir griffé les massifs pour aérer la terre, et permettre à la pluie de s’infiltrer, épandez au pied du compost, du BRF, ou encore des branches de résineux. Des feuilles mortes constituent également un bon manteau d’hiver, entourées par une cannisse ou du grillage à poules. Remuez de temps en temps pour aérer, et ne recouvrez pas trop les vivaces pour éviter qu’elles ne pourrissent.

Les jeunes rosiers peuvent être protégés du gel en buttant le point de greffe avec de la terre. On la retirera au printemps.

Sur la pelouse

Ramasser les feuilles mortes, qui ont tendance à étouffer le gazon, et peuvent abriter des limaces. Si elles ne sont pas malades, faites en un bon terreau de feuilles.

Au jardin fruitier

Planter les nouveaux arbres fruitiers.

Attacher les cannes de framboisier et de mûres à des fils de fer horizontaux.

Bouturer les arbustes fruitiers, ainsi que le figuier.

Mettre en pot des fraisiers, les placer à l’abri, pour un récolte précoce. On peut aussi simplement, en pleine terre, les recouvrir d’une cloche ou d’un tunnel.

Déposer une fertilisation organique au pied des fruitiers, et enfouir légèrement.

Tailler

  • les groseilliers et groseilliers à maquereau
  • à ras les cannes de framboisier ayant fructifié cet automne
  • les pommiers et poiriers, pour contrôler leur forme
  • les fruitiers palissés, en taille trigemme
  • les branches d’abricotier devenues sèches l’été dernier
  • le figuier

Au jardin potager

Protéger les salades avec des cloches.
Protéger des pigeons les choux, avec un filet.

Diviser la rhubarbe.
Forcer la rhubarbe en la recouvrant d’une cloche opaque, ou d’une poubelle propre. Dans de bonnes conditions, elle sera prête 2 mois plus tard.

Couper la végétation des asperges.

Forcer la chicorée.

Retirer les feuilles jaunes des choux de Bruxelles.

Bêcher (par temps sec) si la terre est lourde.

Sous la serre

Mettre des bulbes en pot sous serre, pour les forcer et les amener ensuite à l’intérieur.
Mettre en pot de la rhubarbe, la couvrir d’un grand récipient opaque

Maintenir les arrosages au minimum.

Ramasser les feuilles mortes.

Nettoyer les vitres, pour profiter du maximum de lumière.
Doubler les vitrages à l’intérieur avec du plastique à bulles.

Continuer à ventiler quand le temps est doux.

Semer des oignons et échalotes au chaud.

Au bassin

Ramasser les feuilles mortes tombées dans l’eau, pour éviter la formation d’un excès de vase

Retirer les pompes.

Placer un fagot de bois à la surface de l’eau, si possible vertical, et l’agiter de temps en temps pour briser la glace et permettre une entrée d’air.

Et…

Si vous avez une cheminée, vous devez avoir régulièrement des cendres ! épandez-les en petite quantité (une pelletée par mètre carré) dans le potager, au pied des fruitiers, des rosiers, ou encore des plantes calcicoles.

A la cave, surveiller l’absence de pourriture des dahlias et autres bulbes stockés, ainsi que des légumes et fruits.

Passer des produits d’entretien sur les clôtures et autres structures.

Sur le balcon, planter des pensées et primevères.

C’est le moment d’installer une mangeoire pour les oiseaux, ou d’accrocher des boules de graisse et de graines dans les arbres.

Calendrier lunaireLes travaux du jardin en fonction de la Lune à l’aide du calendrier


Image d’en-tête : 
Pauline Eccles [CC BY-SA 2.0], via Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*