caisse-legumes-thumb

Conserver les légumes dans le sable

Les légumes racines peuvent être conservés pendant l’hiver dans le sable, à condition de trouver du sable exempt de pollution ou d’adjuvant. Le sable de rivière habituellement préconisé contient peut être des PCB, car les principales rivières françaises sont connues pour contenir des niveaux affolants.
On peut donc utiliser de la tourbe à la place du sable.

Dans l’hypothèse où l’on dispose d’un sable de qualité, voici la suite :

On stockera l’ensemble légumes + sable dans un local frais où il ne gèle pas. Vous pourrez ainsi assurer la conservation des carottes, navets, panais, betteraves,  navets d’hiver

Matériel nécessaire :

  • Une caisse en bois, en plastique, un tonneau, ou une poubelle réservée à cet usage. Le plastique est moins noble que le bois mais présente l’avantage de mieux conserver l’humidité.
  • Du sable de rivière.
    Ou éventuellement du terreau de feuilles, ou de la terre tamisée. Un lecteur indique plus bas qu’il utilise de la tourbe.

Stockez les légumes en couches :

  1. Préparez rapidement les légumes en enlevant les fanes et les radicelles. Ne mettez aucun légume abîmé. Laissez-les sécher un peu une journée.
  2. Pour barrer l’accès aux petits chapardeurs, surélever le contenant avec des cales lisses. Ou alors, vous fermerez le contenant.
  3. Mettez au fond une couche de sable légèrement humide de 5 à 10 cm d’épaisseur.
  4. Posez les légumes à plat, le côté de la racine vers l’intérieur de la caisse, sans qu’ils se touchent ni qu’ils ne touchent la caisse.
  5. Recouvrez les légumes racines d’une couche de sable. Puis disposez une nouvelle couche de légumes, et ainsi de suite jusqu’à arriver à 15 cm du haut de la caisse.
  6. Recouvrez le tout d’une dernière couche de sable légèrement humide, épaisse de 15 cm. Tassez un peu le sable.

Au cours de la saison froide, maintenez au besoin le sable humide en pulvérisant un peu d’eau, sans excès.

16 réflexions au sujet de « Conserver les légumes dans le sable »

  1. Bonjour!
    Toit d’abord merci pour cet article.
    Peut-on procéder de même avec les pommes de terre ?
    Et peut-on mélanger les legumes dans la même caisse?
    Merci pour votre réponse!

    1. Bonjour,

      Les pommes de terre se conservent à l’air libre, en cagette, ou sac de jute, ou même en tas. Dans une cave fraîche, idéalement vers 10°.

      Il est déconseillé de mettre des légumes différents en caisse, mais ça m’arrive de le faire quand même !

      1. Bonjour!
        Je vais essayer de stocker mes patates dans ma cave, bien qu’ayant des problèmes de souris gourmandes (et de chats inutiles) encore merci pour votre aide!

  2. Bête question, mais question quand même… Faut-il au préalable bien nettoyer les légumes (comme nécessaire avec les potirons par exemple), ou est-il préférable de les stocker « bruts », non nettoyés ou brossés?

    Merci d’avance!

  3. Bonjour,
    je pense que le sable mouillé peut pourrir les légumes, que le sable sec peut pomper leur eau par capillarité, donc je pense (décidément!) que le mieux c’est du sable humide, comme il est généralement quand on l’achète en vrac.

    1. En jardinerie on peut trouver du sable « utilisable en agriculture biologique », ou du sable pour jeux d’enfant (je ne fais que supposer qu’il soit peu pollué…), Truffaut par exemple

    1. Bonjour,
      Après renseignement, c’est vrai qu’il y a des avis pour du sable sec. Le truc du sable (légèrement) mouillé, je l’avais lu dans un bouquin spécialisé sur les légumes d’hiver.

  4. Bonjour
    Je viens de lire votre article avec intérêt.
    Pourriez vous simplement me préciser quel type de sable on doit utiliser.
    Merci d’avance

    1. Ah, bonne question. C’est du sable de rivière qu’il faut utiliser. Le sable de carrière peut être pollué, le sable de mer est trop salé.
      Par ailleurs, pour alléger un substrat de culture, c’est aussi du sable de rivière qui est conseillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*