Sol profond

  1. Culture en sol profond
    Technique de culture, en général pour les plantes potagères, où l’on cultive la terre en profondeur pour favoriser le développement racinaire.
  2. Sol profond
    Se dit d’un sol qui a naturellement une grande profondeur de terre meuble.

Persistant

Plante qui conserve son feuillage en hiver.

La plupart des conifères sont persistants.

D’autres végétaux à feuilles plus larges que les conifères peuvent être persistants. Leurs feuilles sont alors souvent plus épaisses et coriaces que celles des plantes à feuillage caduc (qui tombe durant l’hiver).

Enfin, des végétaux peuvent être semi-persistants :

  • soit qu’ils perdent seulement une partie du feuillage
  • soit qu’ils la conservent sous une forme rousse, comme le charme. On dit dans ce dernier cas qu’ils sont marcescents.

Sol drainé

Sol permettant à l’eau de bien s’écouler en profondeur.

Les sols sablonneux sont naturellement drainés, parfois trop.

Les sols argileux, au contraire, retiennent naturellement l’eau et ne sont donc pas drainés. Lorsqu’ils la retiennent trop, certains types de plantes peuvent en souffrir. Il faut alors réaliser un drainage, pour permettre à l’eau de s’évacuer.

Division de plantes

Modes de multiplication des plantes, qui consiste à diviser une plante ayant déjà bien accompli sa croissance, en plusieurs petites plantes.
Ceci dans le but de les replanter à côté du pied mère pour étendre sa surface, ou de les replanter plus loin dans le jardin.
Concrètement, on découpe la motte ou la touffe en plusieurs morceaux, à la main ou à l’aide d’une bêche.

Plante couvre-sol

Plante de petite taille, tapissante, ou rampante, pouvant couvrir le sol pour masquer la terre nue. Souvent employé pour couvrir facilement de grandes zones. Ou encore, au premier plan des massifs, avant des plantes de taille un peu plus grande, ou au pied des arbustes.

Certaines plantes de rocaille peuvent être considérées comme des couvre-sol.

Mulch, paillis, paillage

Couche de débris végétaux que l’on étale sur la terre nue, au pied des plantes. Le mulch est très utile pour empêcher la pousse de mauvaises herbes, limiter l’évaporation de l’eau du sol, et améliorer sa protection contre le froid.
On peut faire du mulch en broyant les petites branches avec un appareil dédié à cet usage, appelé broyeur.