Arrosage du jardin et vacances

Comment arroser le potager pendant les vacances ? plusieurs solutions existent :

Raccorder des tuyaux goutte-à-goutte à un récupérateur d’eau de pluie. Prévoir un filtre pour ne pas boucher les fins orifices des goutteurs. Certains produits, comme les petites « centrales » de Gardena1, possèdent ce filtre.

Installer un tuyau micro-poreux, branché sur le robinet d’eau extérieur, avec un programmateur. Le réseau d’eau domestique possède une pression suffisante pour faire suinter les micro-pores, mais un récupérateur d’eau de pluie risque de ne pas fournir assez de pression.

Il existe aussi des bouchons coniques micro-poreux2, sur lesquels on fixe une bouteille d’eau, mais ils posent beaucoup de problèmes.

Enfin, il y a une technique prometteuse, celle des ollas, qui sont des cruches de terre cuite qu’on enterre, et qu’on remplit d’eau.
buncholla ollabed-3
L’argile poreuse laisse s’échapper l’eau lentement, au fur et à mesure que les plantes assèchent la terre. Ce qui permet de distribuer ce dont elles ont besoin. C’est une technique utilisée depuis des millénaires dans certains pays, et décrite comme une des meilleures par des « permaculteurs » de renom. Malheureusement, on n’en trouve pas en France.
Mais il y’aurait moyen de les remplacer par un simple pot de terre cuite, bouché en bas par un bouchon de liège (bouchon à porto, lorsque le trou est petit), et recouvert d’une assiette.

Dans tous les cas, biner et pailler le sol, pour limiter l’évaporation.

Durant votre présence, arrosez le soir, ou à défaut le matin, pour que les plantes profitent au mieux de l’eau.

Notes :
1 Je ne suis pas fan des produits Gardena (et ses clones), car c’est le règne du tout plastoc. Combien de fois ai-je pu voir des raccords de tuyau d’arrosage fendus, brisés, après les outrages des UV et/ou du gel…
Cela dit, pour le matériel d’arrosage en grande surface il est difficile d’y échapper, car on ne trouve pratiquement que ce type de produits, et très peu en métal.

2 Que penser des bouchons coniques micro-poreux (type AquaSolo) sur lesquels on fixe une bouteille d’eau ? D’abord, c’est une solution qui ne peut être valable que pour quelques pots isolés, car elle devient vite très onéreuse. Ensuite, le débit n’est pas contrôlable, et pas forcément identique à celui annoncé. Si la bouteille se vide trop vite, les carottes sont cuites ! Et pour finir, je n’ai peut être pas eu de chance, mais sur le pack de 4 cônes que j’ai achetés, 3 étaient brisés au niveau de la base en plastique. Ah, le plastoc…

Si vous avez une expérience de ces dispositifs d’arrosage, partagez-la en laissant un commentaire ci-dessous.

Une réflexion sur « Arrosage du jardin et vacances »

  1. Pour info, on trouve désormais des ollas (pots en argile microporeux) made in France. À St-Jean-de-Fos plus exactement (Hérault), fabriqués par des potiers, manuellement et avec des argiles locaux. Ils ont un site (oyas-environnement) et une boutique en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*